ATP

ATELIERS DE THÉORIE PRATIQUE

Dans le cadre du partenariat de recherche sur la ville interculturelle, nous avons mis sur pied un mécanisme qui permet de briser l’isolement entre les théoriciens et les praticiens : les ateliers de théorie pratique.  Les ATP fonctionnent à partir de jumelages entre les chercheurs du LABRRI et nos différents partenaires.  Ils partent du constat que la recherche n’est pas le domaine privilégié des universitaires (voir la notion de « chercheur communautaire » de l’Institut interculturel de Montréal) et que trop souvent les impératifs institutionnels créent des fossés entre « théoriciens » et « praticiens ».

Afin de pouvoir effectuer un rapprochement entre ces deux univers, nous proposons une formule qui commence par un concept ou une problématique qui sera identifié par le chercheur et l’organisme partenaire et ensuite articulé à travers une série de rencontres informelles sur le sujet.  Idéalement le sujet identifié répond à des situations ou à des problématiques qui reviennent souvent dans les actions interculturelles.  Après les premières rencontres, le chercheur fait une série de propositions (textes à lire, concepts à aborder, activités de groupe, etc) qui seront validées avec les partenaires avant la tenue de l’atelier.  L’atelier peut avoir lieu à l’université ou bien chez le partenaire et le format de l’atelier est laissé à la discrétion des participants.

Il y a trois objectifs qui ont été identifiés pour les ateliers de théorie pratique:

  • renforcer le partenariat en créant de nouveaux liens entre les différents chercheurs et partenaires du projet
  • approfondir la compréhension théorique d’une problématique qui concerne directement le travail de ceux qui sont sur le terrain
  • élaborer des outils qui peuvent contribuer à la recherche sur les dynamiques interculturelles à Montréal

Chaque ATP est suivi par un membre du LABRRI qui documente l’atelier et qui identifie des éléments qui pourraient être utilisés pour la création d’une capsule multi-média avec images, clips vidéos, textes, et entrevues originales.  Les aspects techniques de la capsule sont organisés par le LABRRI.  S’il y a de l’intérêt, il y a aussi la possibilité d’écrire à plusieurs auteurs un  texte au sujet de l’atelier pour présenter les résultats.  Les textes seront publiés dans une série de publications électroniques sur le site web du labo (« Working Paper Series »).

Quelques exemples de thèmes qui ont été abordé dans le cadre des ateliers:

  • une analyse historique de la notion de « participation » dans le cadre de l’action communautaire auprès des communautés immigrantes
  • une recherche sur les stratégies d’intégration pour faciliter l’insertion à l’emploi des immigrants par les différentes communautés ethnoculturelles
  • une étude des modalités et des outils nécessaires pour faire un profil interculturel d’un arrondissement ou d’un organisme communautaire

 

PRACTICAL THEORY WORKSHOPS

As part of our ongoing research on intercultural cities, we have implemented an activity that aims to bridge the gaps between theory and practice:  Practical Theory Workshops.  These workshops are based on working groups that are formed between individual researchers from the LABRRI and various partners.  We begin from the observation that important research takes place outside of the university (see for example the notion of « community-based researcher » proposed by the Intercultural Institute of Montreal), and that institutional constraints create distance between people who fall into the categories of « theoretician » and « practitioner ».

In order to bring these two worlds closer together, we propose a formula that begins with a concept or an issue that will be identified by the researcher and the partner organisation and later articulated through a series of informal meetings on the subject.  In theory, the subject matter chosen should respond to situations or issues that occur frequently in the everyday work undertaken by practitioners.  After these initial meetings, the researcher makes a series of proposals for how to proceed (texts to read, concepts to understand, learning actitivites to organize, etc.) and these suggestions will be agreed upon with the partner organisation before the workshop is held.  The workshop can occur at the university or at the offices of the partners and the format of the workshop is to be determined by the different participants.

Practical Theory Workshops have three main objectives :

  • reinforce the research partnership by creating new links and working relationships between researchers and partners involved in the project
  • deepen our theoretical understanding of issues that concern practitioners in the course of their everyday work
  • elaborate theoretical and practical tools that can contribute to research on intercultural dynamics in cities that are affected by and interested in diversity

Here are a few examples of themes that have been addressed in the Practical Theory Workshops :

  • a historical analysis of the notion of « participation » in the context of community-based action in support of immigrant communities
  • research about the strategies that different ethnic communities use in order to facilitate access to gainful employment among themselves and their members
  • a study of the tools and steps required in order to perform an intercultural assessment of a neighborhood or community-based organisation

 

 


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s