BDIC

BASE DE DONNÉES INTERCULTURELLE (BDIC)

Description et objectifs

Si la proportion d’immigrants au Québec est restée relativement stable pendant le dernier siècle, des études récentes en démographie démontrent que le nombre de personnes nées à l’étranger devrait en principe doubler à Montréal dans les 20 prochaines années.  Ceci laisse présager que les effets de l’immigration ressentis aujourd’hui iront en s’amplifiant et nous avons besoin plus que jamais de comprendre les dynamiques qui caractérisent les relations entre la société d’accueil et les personnes issues de l’immigration. De ce constat, il ressort la nécessité de documenter de façon systématique les problématiques, les pratiques, et les expertises des relations interculturelles à Montréal.  Afin de répondre à ces besoins, nous proposons la création d’une une infrastructure qui va permettre la mise en commun et l’exploitation d’un grand nombre de données complexes sur les dynamiques interculturelles dans le contexte urbain de la région.  L’infrastructure proposée ici rendra possible non seulement la mise en commun des données empiriques, mais aussi la création de nouveaux outils analytiques et méthodologiques pour faire avancer notre compréhension des dynamiques interculturelles pour le nouveau millénaire.

INTERCULTURAL DATA BASE

Overview and Objectives

While the proportion of immigrants to the region of Montreal has remained relatively stable over the last century, recent demographic research suggests that the number of people born abroad will most likely double in the next twenty years.  This means that the effects of immigration will be further amplified in the years to come and that now, more than ever, we need to understand the dynamics that characterize the interactions between host societies and immigrant communities.  Following from this observation, it is necessary to systematically document the problems, practices and expertise related to intercultural relations in Montreal.  In order to respond to these needs, the Laboratory for Research on Intercultural Relations (LABRRI) at the University of Montreal has begun work on a digital infrastructure that will make it possible to bring together a large quantity of empirical data about cultural diversity and intercultural relations in the era of “superdiversity”.  Combining a database with a digital on-line resource, this infrastructure will make it possible to access and share intercultural data in new ways and will also facilitate the creation of analytical and methodological tools for future research.

Pour plus d’informations, télécharger le document suivant:
For more information download the following document:

BDIC_Resume2014FR

Voici une présentation dynamique des différentes étapes du projet.
Below is an interactive presentation of the different stages of the project:

http://prezi.com/pr9pk1licgo6/base-de-donnees-interculturelles/?utm_campaign=share&utm_medium=copy#

2014-03-05 08.58.11


Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s